Fox Terrier

Le Fox Terrier

 


Origine



Fox-terrier à poil dur

Cette race a été créée pour aider à la chasse du renard. Sans ce chien, une chasse à courre sur renard tomberait à l'eau si le renard atteignait son terrier. Mais la petite taille du fox-terrier lui permet d'aller déloger sa proie au fond de son trou. Pour ces chasses, le fox-terrier dut passer des épreuves pour se montrer apte à accompagner l'homme :

  • Première condition : il devait avoir la même rapidité qu'un gepard à la course.

  • Deuxième condition : il devait être assez petit pour aller chercher le renard au fond de sa tanière.

  • Troisième et dernière condition : il devait être assez robuste et rusé pour pouvoir affronter sa proie, car le renard pouvait très bien se retourner et choisir le combat.

Le terme « terrier » était générique jusqu'à la dernière partie du XIXe siècle rtait à un groupe de chiens de type et de taille variable qui ont été sélectionnés pour la chasse. Le premier fox-terrier était un chien appelé le Foiler ou vieux foiler par la CIRCA en 1875, et la race a ainsi continué le processus d'étalonnage. L'amélioration des types de races a mené à l'attribution des nouveaux noms que l'on retrouve de nos jours.

Tempérament

Sans aucun doute, le Fox-terrier a un vrai tempérament de Terrier, c'est-à-dire qu'il a de forts instincts de chasseur, qu'il est attentif et vif, rempli d'énergie et de courage, et enclin à dominer son entourage. De ces prédispositions confrontées aux expériences vécues par le chien lors de son éducation, découle son caractère proprement dit. C'est pourquoi, ce chien est un merveilleux compagnon de chasse ou de loisirs pour le propriétaire qui a su s'imposer en tant que « chef de meute », mais c'est aussi la raison pour laquelle un comportement laxiste du maître en fera un bien piètre représentant de sa race. Le Fox-terrier est un chien de salon, même si, trop content d'être près de vous, il est capable de passer des heures sous votre bureau ou en voiture. Les qualités qui en font un si bon chasseur, sur et sous terre, ne doivent pas se transformer en agressivité et, faute de chasser, doivent être canalisées vers des activités gratifiantes pour le chien comme pour son maître. Il n'est que d'avoir participé à une interminable partie de balle ou de frisbee pour s'en convaincre.

Les Fox-terriers dans la littérature

  • Milou, (Les aventure de Tintins)

  • Montmorency (Jérôme K Jérôme Trois hommes dans un bateau)

  • Yaguaï (Horacio Quiroga de folie et de mort)

Les Fox-terriers dans le cinéma

  • Milo dans The Mask de Stanley Ipkiss)



07/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour