Basenji

                      Le Basenji

                          Caractéristiques

 

 

Taille: 40 cm (femelle), 43 cm (mâle)— taille moyenne.

Constitution: 9.5 kg (femelle), 11 kg (mâle)— svelte.

Poil: Court, luisant, serré.

Robe: Différentes couleurs acceptées.

Tête: fine, front ridé, stop léger. Yeux Foncés, en amande.

Oreilles: Petites, pointues, dressées.

Queue: Longue, s'enroule en boucle.

Comportement/Caractère: N'aboie pas, propre, intelligent.

Introduction

Le basenji est une race de chien originaire d'Afrique Centrale, et plus spécialement du Congo. Il tire son nom d'un mot péjoratif bantou signifiant « indigènes », « sauvages » ou « primitifs », comme par exemple mosɛìnzi/basɛìnzi en lingala, ce mot étant à l'origine une insulte donnée par les colons blancs aux indigènes analphabètes, « mon singe » a donné mosɛìnzi, qui selon les règles grammaticales devient basɛìnzi au pluriel. On l'appelle parfois aussi terrier Nyam-Nyam ou terrier du Congo. C'est un de les seuls chiens domestique qui ne descend pas des loups. Il descend, supposement des chacals.

Description

Typiquement, le mâle doit peser 11kg pour 43cm et la femelle 9,5kg pour 40cm. Le basenji a une peau très souple et des poils fins. La robe peut être noire pure ; noire et blanche; fauve et blanche ; rouge et blanche; noire, feu et blanche; bringée. On distingue, à la couleur de la robe, le basenji des plaines et le basenji des forêts. Il a la caracteristique étrange de rougir des yeux et des oreilles lors qu'il ressent une vive émotion

Histoire

Le basenji est une race très ancienne, qui existe depuis des milliers d'années. On a retrouvé des représentations d'un chien lui ressemblant dans plusieurs tombeaux de pharaons. Il semble que cette race ne soit arrivée en Europe qu'au XXe siècle.

Caractère/Comportement

Chien de chasse ou de compagnie, le basenji est un chien primitif. La fédération sinologique internationale le classe d'ailleurs dans le groupe 5, les chiens de type spitz et de type primitif. Ce chien n'aboie pas mais émet des sons ressemblant à des chants tyroliens ce qui en fait sa principale caractéristique.

Autre caractéristique, la femelle basenji n'est en chaleur qu'une fois par an (contre deux fois par an pour la plupart des autres races de chiens).

Il possède également quelques points communs avec le chat puisqu'il évite généralement le contact avec l'eau et qu'il procède lui-même à sa toilette en se léchant longuement. Il n'apprécie pas en outre les courants d'air et le vent.

Indépendant mais cependant affectueux, il ne supporte pas de rester seul trop longtemps. Plutôt remuant, il peut s'adapter à une vie en appartement, mais uniquement si on lui permet de se dépenser très régulièrement.



01/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour